SD&G Historical Society 1784 240th Anniversary of New Johnstown, Lamoureux Park, Cornwall, Ontario June 2024

Histoire

Il est estimé que 1.1 % de la population du Canada (38,968,820) soit 3,896,882 personnes aurait un ancêtre loyaliste.

Présentation de la famille Johnson par Stuart Manson : tel père, tel fils

Sir William Johnson (père de Sir John Johnson) avait répéré l’endroit nommé pointe maligne comme un terrain propice au développement en 1760 lors de ses voyages sur le Saint-Laurent en temps de guerre. Avec une centaine d’Iroquois ( William était surintendant des affaires indiennes) il participe à capturer Fort Levis (Prescott) qu’il surnomma Fort William Augustus. Après avoir traversé les rapides de Long Sault il s’installe à la pointe maligne avec ses troupes et visite les Iroquois de St Regis (Asquesasne). Il se dirige ensuite vers Montréal et la conquête. William se retire ensuite chez lui dans la Mohawk Valley ou il décède en 1774.

Sir John Johnson (fils de Sir William Johnson) ainsi que ecossais et allemands fuient la persécution des rebelles de la révolution américaine au printemps 1776 vers le canada passant au village de St Regis pour des provisions. En arrivant à Montréal, le général Guy Carleton lui permet de former un régiment appelé King’s Royal Regiment of New York qui va combattre à Fort Stanwix (1777) et Mohawk Valley (1780).

La guerre se termine en 1781 et le traité de Paris est signé en 1783. En mars 1784 dans le Quebec Gazette on rapporte que le Roi George III a l’intention d’installer les réfugiés loyalistes qui attendent toujours dans les campements à Montréal le long de la rivière Saint-Laurent malgré l’opposition des Mohawks de St Regis qui malheureusement n’ont pu prouver d’appartenir ces terrains par document légal. En échange on leur octroi un bien plus petit territoire (Indian Lands)  à l’est de New Johnstown qui s’étend de la rivière St-Laurent jusqu’à la rivière Nation au nord. Sir John Johnson bâtit une demeure et un moulin dans le canton de Charlottenburg (Williamstown) mais retourne vivre à Montréal. Il n’y aura donc pas de suite pour la famille dans notre région.

Huit cantons royaux nommés d’après la famille du Roi George III

1 – Charlottenburgh– sa femme reine Charlotte

2 – Cornwall– son fils Prince George, Duc de Cornwall

3 – Osnabruck– son fils Prince Frederic, Prince d’Osna

4 – Williamsburg– son fils Prince William Henry

5 – Matilda– sa fille Princesse Charlotte Augusta Matilda

6 – Edwardsburgh– son fils Prince Edward

7 – Augusta– sa fille Princesse Augusta Sophia

8 – Elizabethtown– sa fille Princesse Elizabeth

Lancaster (ajouté plus tard) – Roi George III, Duc de Lancaster